top of page

Ca m'appartient (ou pas)



Et si je reprenais sous ma responsabilité ce qui m'arrive et mes relations avec les autres.


Je suis maître de mon état intérieur, ça m’appartient. J’ai le droit d’être en colère, d’être de mauvaise humeur, d’avoir envie ou de ne pas aimer, ça m’appartient. Ça m’appartient d’être fatiguée et de ne pas avoir envie de faire effort. Ça m’appartient d’avoir peur, de ne pas être prête à bouger. Ça m’appartient de prendre mon temps. Ça m’appartient de vouloir m’isoler, de ne pas avoir envie de parler, ou de ne pas sortir. Ça m’appartient de prendre les décisions qui me semblent juste maintenant. Ça m’appartient de vouloir m’affirmer. Ça m’appartient de prendre ma place.


Ce que les autres en pense, ça ne m’appartient pas. Ça ne m’appartient pas qu’on me reproche de ne pas être comme ci ou comme ça. De ne pas venir ce jour-là. Les émotions des autres ne m’appartiennent pas. Ça ne m’appartient pas s’il se met en colère parce que je ne fais pas ce qu’il veut. Ça ne m’appartient pas non plus, si elle est triste parce que je ne suis pas comme elle pensait. Ce que les autres projettent sur moi ne m’appartient pas.


Faire le tri entre ce qui m'appartient ou pas, de voir les pensées que j'entretiens, de voir comment moi je peux résoudre des conflits, de voir comment moi je peux changer pour vivre davantage en harmonie avec mes proches et lâcher-prise quand j'ai l’impression de n’avoir aucun contrôle sur ce qui se passe...


Je suis responsable de mon bien-être et de mon bonheur, pas celui des autres.

37 vues0 commentaire

Comments


bottom of page